Historique

Origine de Saint Mars La Jaille.

Avant le XIème siècle, le territoire occupé par notre commune portait le nom de « Terre de Mars ». Ce nom dérivait soit du celte « marz » (= frontière) traduisant sa position entre la Bretagne et l’Anjou, soit du romain « mariscum » (=marais) dû à son implantation au bord de l’Erdre.

Au XIIème siècle, la paroisse de Saint Médard (évêque de Noyon et patron de la paroisse de Saint-Mars-la-Jaille à la fin du XIème siècle) et la seigneurie de Mars se partageaient son domaine. Le nom de Saint Médard s’est transformé en St Mars (selon un mécanisme démontré par plusieurs auteurs) et celui de la seigneurie a suivi celui de ses possesseurs.

Olivier de VRITZ en devint le seigneur à la fin du XIIème siècle et associa son prénom à celui de la paroisse qui devint « Saint-Mars-l’Olivier » (le blason de Saint Mars possède un rameau d’olivier pour rappeler cette très ancienne dénomination). Vers 1250, la seigneurie passa dans la famille de la JAILLE.

Quand Yvon XII de la JAILLE édifia, vers 1365, le château fort de St Mars, le nom de la seigneurie devint « la seigneurie de la Jaille ». La Révolution Française supprima administrativement la seigneurie et la paroisse en les unifiant en commune de « Saint Mars La Jaille ».

 

 

ORIGINE DU NOM DE FAMILLE DE LA JAILLE

 

Yves du CREIL était un dignitaire de la Cour du roi de France Charles le Simple (879-929), alors située à Compiègne.

Son 3ème fils, Yvon du CREIL, à la demande du Comte d’Anjou FOULQUES-NERRA, éleva un château-fort sur la Mayenne à l’origine de la commune de la Jaille-Yvon (53) près de Château-Gontier.

Pour rappeler l’origine franque de son bâtisseur, le peuple dénomma le château par « Gallia, Zalla, Jallia » qui signifiait en roman ou bas-latin : Gaulois,Français ».

Pour s’intégrer à son nouvel environnement, Yvon 1er prit alors le nom de la JAILLE que l’on conférait au domaine qu’il venait d’élever. C’est son descendant Yvon XII qui érigea le château-fort de Saint-Mars.

Partager cette page sur :